D'ici & D'ailleurs

A la découverte de la Norvège (2/2)

IMG_1955

Après vous avoir quitté à Trondheim (voir la partie 1 de mes aventures en Norvège), me voilà qui embarque sur l’Express Côtier « Kong Harald » pour y passer un peu + de 2 jours et découvrir Bodø et ma destination finale, Tromsø.

Hurtigruten

IMG_2200

Nous avions réservé une cabine sans vue obstruée et je ne peux que vous recommander de faire de même ! Tellement génial de pouvoir voir par le hublot autre chose qu’un canot de sauvetage (le risque si la vue est obstruée !!).

Notre cabine, au pont 3, est petite mais fonctionnelle. Elle comporte 2 lits séparés, un wc et une douche et même un petit coin bureau.

Il y a 7 ponts sur le bateau. Tout en haut, se trouve un magnifique salon panoramique qui permet d’avoir une vue dégagée sur le paysage qui défile (le tout en étant bien au chaud !), il y a également un accès sur le pont extérieur et un petit café très sympa.

Au pont 6, il y a 2 jacuzzis que nous n’avons malheureusement pas utilisés.

Au pont 4, il y a le restaurant et une boutique, très pratique, qui donne également les programmes des activités du jour et les prévisions météo.

Les paysages que nous traversons pendant ces 2 jours sont splendides, jugez par vous-mêmes !

Le mardi matin à 7h15 et 25 secondes (c’est précis !!) nous passons la frontière invisible à 66° 33’, soit le cercle polaire ! Cette fois-ci le Grand Nord est atteint !

Nous continuons notre route jusqu’à Bodø où le navire fait escale pour une durée de 3h. Nous décidons de braver le froid pour visiter le centre ville et boire un petit café, bien au chaud ! Puis nous traversons les îles Lofoten (de nuit) jusqu’à atteindre, mercredi à 14h30, Tromsø, notre destination finale !

Hurtigruten – pratique

Nous avions réservé le trajet, avec le petit déjeuner. Ce forfait est idéal, néanmoins, il aurait été mieux de réserver aussi le repas du soir, car malgré les 3 services proposés, toutes les tables étaient réservées. Du coup, juste après avoir pris possession de notre cabine, nous avons foncé au centre commercial Rema 1000 (à 5 min à pied du port) pour faire quelques provisions et nous avons pris nos repas dans la cabine, très sympa et à moindre cout !!

Hurtigruten ++ : l’itinéraire dans les fjords norvégiens. La parfaite organisation de l’équipage et de la logistique. Les informations transmises, par haut-parleur, en temps réel. L’eau potable, même en cabine.

Hurtigruten — : attention à bien réserver, au préalable tous les repas !

Tromsø

Après 50 heures passées sur le Kong Harald, nous débarquons à Tromsø, la capitale de l’Arctique.

Nous commençons par déposer nos valises à l’hôtel puis nous partons, à pied, à la découverte de la ville. Il fait froid, environ – 20 degrés, et la ville est quasiment toute gelée ! Il y a de la glace partout, notamment sur les routes et les trottoirs. C’est assez drôle de regarder les gens se déplacer, ça l’est un peu moins quand c’est à nous de mettre un pied devant l’autre !! Heureusement, nous ne déplorons aucune chute 🙂

IMG_2205

Le lendemain, nous traversons le pont qui nous amène à la cathédrale arctique de Tromsø, au design surprenant !

Nous continuons de marcher jusqu’au départ du téléférique « Fjellheisen » qui nous conduit à 421m d’altitude en à peine 4 minutes. La vue est splendide sur Tromsø et le fameux pont que nous avons traversé à pied.

Nous prenons le téléphérique en sens inverse et nous partons à destination du centre commercial, au nord de l’île, Jekta Storsenter. Il comporte 130 magasins et c’est sympa de se promener à travers les différentes enseignes. Les prix étant toujours aussi chers, je me suis « contentée » d’acheter une écharpe chez h&m et une tasse Le Creuset (voir mon article ici).

Le soir, vers 18h, nous nous habillons chaudement et nous partons à la chasse aux aurores boréales. Selon les informations que nous avions lues, il ne faut pas rester en ville et trouver un endroit dégagé pour espérer les voir. Nous nous rendons donc, en bus, au bord du lac gelé de Prestvannet. La promenade autour du lac fait environ 2 km et il est peu éclairé, donc propice aux aurores boréales.

3 tours de lac et 2 heures 30 + tard, le nez toujours en l’air, nous rentrons dépités et gelés sans en avoir vu aucune… Est-ce qu’elles existent vraiment ??

Le lendemain nous continuons notre découverte de Tromsø, tout d’abord en allant à la plage (si, si !) puis en dévalant les pistes de l’Alpinpark. Non, non, nous n’y sommes pas allés le soir, mais vers 15h45… la nuit était déjà tombée ! Les pistes sont assez longues et il y a avait peu de monde, c’était chouette. Par contre, vu le froid, les pistes ressemblent presque + à une patinoire, tellement elles sont glacées… il vaut donc mieux maitriser ses lattes avant de s’élancer !

Le soir, notre dernier soir, nous sommes repartis à la chasse aux aurores boréales. Nous sommes retournés au bord du lac, mais un peu + tardivement, vers 19h30.  Après 1h30, sans avoir vu quoique ce soit (si ce n’est une vue magnifique sur les étoiles), nous reprenons le chemin du retour, direction l’arrêt de bus et nous sommes vraiment dépités… Peut-être que chercher une licorne aurait été finalement + simple… Qui sait ?!

Dans le bus (bien au chaud), soudain, en regardant par la fenêtre, nous oublions les licornes et autres personnages imaginaires et nous découvrons ce spectacle MAGIQUE !

Une chance incroyable et une nuit que je ne suis pas prête d’oublier !

Le lendemain, nous refaisons nos valises, des étoiles plein les yeux et nous rentrons à Zurich par un vol direct. Les vacances sont finies !

Tromsø pratique

Se loger : Scandic Ishavshotel, situé à quelques mètres du débarquement du bateau, il offre tout le confort nécessaire et son petit déjeuner est copieux et varié.

Se déplacer : le réseau de bus est grand et il parcourt différentes îles, ce qui permet d’être autonome. Le billet journalier coute 100 NOK, soit environ 13 CHF (à acheter au préalable soit à l’office du tourisme ou dans un « Narvesen ». Il est aussi possible de l’acheter dans le bus, mais il coute + cher).

  • Centre commercial Jekta: ligne 40 depuis le centre
  • Lac de Prestvannet : ligne 40 depuis le centre
  • Alpincenter : ligne 24 depuis le centre jusqu’à son terminus
  • Telegrabukta : ligne 33 depuis le centre
  • Téléphérique : ligne 26 depuis le centre
  • Cathédrale arctique : ligne 26 depuis le centre

Tromsø ++ : ville chaleureuse, avec plein de petits cafés et toujours beaucoup de monde dans ses rues, malgré les températures + que négatives. Très bon réseau de bus, ponctuel.

Tromsø — : comme toutes les villes que nous avons parcourues en Norvège, les prix sont élevés à Tromsø.

DSC05837

Bon, vous l’avez compris, mon petit doigt est + qu’enchanté de son séjour dans le Nord, il n’a qu’une hâte, c’est de revenir et de découvrir ces paysages, mais en été cette fois-ci, avec le soleil de minuit !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s