Lu & approuvé

La mésange et l’ogresse – Harold Cobert

Capture

Peut-être, vous rappelez-vous de l’affaire Fourniret ? Personnellement, je n’en avais qu’un très très vague souvenir et je dois dire que ce n’était pas plus mal; ainsi, je n’avais pas d’idée préconçue quant au livre et à son histoire qui est basée sur des faits tristement réels.

Souvenez-vous… Michel Fourniret a été arrêté en 2003 en Belgique, à l’âge de 61 ans. Il venait d’enlever, en voiture, une jeune fille de 13 ans. Celle-ci, très courageuse, avait réussi à s’enfuir et à le dénoncer. La police va de suite prendre cette affaire au sérieux car la jeune fille va faire mention des paroles inquiétantes de Fourniret : « je suis pire que Dutroux ». Phrase que lui-même reconnaitra avoir dite…

Ce livre, bien que romancé, relate les difficultés rencontrées par les policiers belges au cours de l’enquête. Bien que Fourniret ait reconnu les faits de l’enlèvement, les enquêteurs cherchent à lier d’anciennes affaires de disparitions de jeunes filles en Belgique. Mais les renseignements sont difficiles à obtenir. Malgré les interrogatoires à n’en plus finir avec Fourniret (110 au total) et avec son épouse, Monique (120 au total), les preuves tangibles et irréfutables ne se collectent pas aisément. Si Monique se joue des policiers en faisant croire à une mémoire défaillante, Michel les nargue et peut parler des heures pour ne sensiblement rien dire.

Ce livre relate également l’histoire de Michel et Monique. Il est le fauve, elle est sa mésange. Leur histoire qui commence dans les années 80, par une longue correspondance, alors que Fourniret était incarcéré pour des enlèvements et des attouchements sexuels sur 13 mineures et que Monique se sentait très seule. Leur histoire, sordide, qui se poursuit, toujours par correspondance, avec un pacte que Fourniret propose à Monique.

Il faut savoir qu’il est obnubilé par le fait de ne pas avoir eu de relation sexuelle avec une fille vierge et le fait que Monique ne le soit plus, le dérange beaucoup. Il met donc au point ce pacte sordide. Fourniret devra tuer tous ceux qui ont couché avec Monique et elle, elle l’aidera à trouver quatre jeunes filles vierges et ainsi, elle pourra reconstituer la perte de sa virginité (quatre, car Monique a eu quatre amants).

Puis l’histoire, bien réelle, de leur rencontre et de l’évolution de leur pacte. Il ne s’agit plus de ne sacrifier que quatre jeunes filles, mais dorénavant de toujours impliquer Monique dans sa chasse aux jeunes vierges. Que ce soit par sa présence à ses côtés ou en l’informant, après coup, de ses « rencontres ».

Leur histoire fait froid dans le dos et à l’heure actuelle, il n’est pas possible de connaitre le nombre exact de jeunes filles enlevées, abusées et tuées par ce couple démonique.

 

Mon petit doigt vous conseille d’avoir l’estomac bien accroché avant d’ouvrir ce livre. Il est prenant, horrifiant, en bref, il est à glacer le sang..

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s