D'ici & D'ailleurs

Randonnées à Kandersteg

Quoi de mieux que 2 jours de congé pour profiter de découvrir la Suisse ? Me voilà partie pour le canton de Berne, plus précisément à Kandersteg où j’ai chaussé mes chaussures de marche et j’ai suivi 3 itinéraires différents, à la découverte de cette belle région.

En train, depuis Lausanne, il n’y a qu’un seul changement à Berne et la durée du trajet est de 2h20.

Capture

Une fois arrivée sur place, j’ai pris la télécabine pour me rendre au lac d’Oeschinen, à 20 minutes à pied de l’arrivée du télécabine.

Le lac est splendide, avec des couleurs turquoises magnifiques.

DSC01936

Il est possible de s’y baigner, mais ayant à peine mis ma main dedans, je vous garantis que l’eau n’est pas très chaude (et qu’il aurait fallu me payer pour que je m’y baigne entièrement !).

Le retour sur Kandersteg peut se faire à pied, un sentier balisé permet de rejoindre le village en 1h15.

DSC01950   DSC01951

A midi, halte au restaurant de l’hôtel de l’Ermitage (à côté de la télécabine). Repas bien et vite servi, la carte est variée et les prix sont corrects.

Capture

Pour digérer, promenade d’1h30, qui m’amène au Blausee, depuis la gare de Kandersteg.

Le sentier est très bien indiqué et il est tout en descente, idéal pour les familles ou entre amis.

J’avais déjà vu beaucoup de publicité pour ce lieu, mais je n’y avais encore jamais mis les pieds ! Là aussi, la couleur de l’eau est splendide et on comprend rapidement pourquoi le site est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Jugez par vous-même !

DSC01982

Le lac est tellement clair qu’il est possible de voir les truites qui y nagent ! Par contre, contrairement à Oeschinen, il n’est pas autorisé de s’y baigner. Mais on peut faire le tour du lac en une bonne dizaine de minutes de marche ou un petit tour en barque, à fond vitré (compris dans le prix de l’entrée, soit CHF 8/personne).

Le retour à Kandersteg se fait avec un bus.

Capture

 

Le lendemain, randonnée un peu + conséquente, 4h45 de marche initialement prévue (finalement rythme un peu + soutenu et 3h40 de marche effective), et qui m’amène, par la rampe nord du Lötschberg, à Frutigen.

Là aussi, de magnifiques paysages, plein de papillons de toutes les couleurs, de sauterelles qui s’en donnent à cœur joie dans l’herbe et aussi de taons et de moustiques, ce qui fait que j’ai plein de piqures qui me démangent au moment ou je rédige cet article !

A Frutigen, le train me ramène à Berne via Lausanne, finies les randonnées !

Mon petit doigt me dit qu’il lui reste une randonnée à faire depuis Kandersteg, celle qui  mène au Gemmipass, 5h30 de montée et qui permet de rejoindre le téléphérique qui mène à Loèche les Bains. Le rendez-vous est pris pour 2018 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s